DOMINIQUE DARR

Photographe reporter, elle était la force derrière la création du Centre d’Art. Ses photos et son sens de l’esthétique sont toujours présents aujourd’hui.

Photographe reporter, elle est née à Paris en 1932. Elle est décédée le 25 décembre 2016 à Auroville pendant qu’elle préparait ce qui allait devenir sa dernière exposition. Après des études de peinture et de décoration, elle participe, en tant que graveur sur bois et chromiste, aux différentes activités d’une imprimerie d’art. Au cours de nombreux voyages, elle affirme son goût pour la photographie et effectue des reportages pour la presse et l’édition dans le monde méditerranéen, en Afrique et en Extrême Orient. Dès 1970 et sa venue régulière en Inde, elle va suivre au fil des années le développement d’Auroville et constituer ainsi une archive importante sur la construction du Matrimandir et le quotidien des Auroviliens.

Ses livres

Matrimandir

Le livre de la photographe parisienne Dominique Darr est à la fois un régal visuel, une histoire fascinante de la construction du Matrimandir et un hommage affectueux à l’emblème spirituel d’Auroville.
Le livre «Matrimandir», publié par Archana Press New Delhi, est édité en français et en anglais.

Japon des Réalités

Ce livre né de la collaboration de Dominique Darr et de l’écrivain Marcel Giuglaris, présente un Japon inédit.
On y découvre un pays en pleine transformation, projeté vers le futur, en équilibre entre la tradition et les défis d’une évolution technologique et sociale irréversible.
Le Livre “Japon des réalités” est publié en 1965 par Marcus Press – Paris.